Samuel Beckett
Digital Manuscript Project
Stirrings Still / Soubresauts

MS-UoR-2933-4

X
Segment 1

Revenu à lui ou à ce qui avait jadis passé pour tel son premier
mouvemenyt fut finaleme,nt de se demander s'il l'était vraiment.
Cause principale de cette incertitude l'impossibilité où il se
trouvait de s'approcher ou de s'éloigner de rien.
Tout se tenait
toujours à la même distance quelle qu'elle fût et cela malgré toutes
ses tentatives pour l'abréger ou l'allionger.

X
Segment 2

Il suffisait qu'il recule devant une présence dont le voisinage
l'incommodait pour qu'aussitôt elle avance d'autant ou qu'inversement
vers telle autre il se dirige afin de mieux la connaître pour qu'elle
recule de même en proportion.
Etait-ce donc bien celui à nouveau qui n'avait pas toujours échoué
jadis dans ses tentatives de fuite et de poursuite?

X
Segment 3

Peu nombreuses certes à présent les invitations dau déplacement en
comparaison avec celles d'alors.
dD'autant plus vive l'inclination à
s'y rendre en même temps que plus vif son le regret de ne le pouvoir.
Dans sa tête une situation analogue. Au point qu'il se demandait
par moments si tout n'était pas imaginaire.
Lueurs d'espoir de courte
durée.

X
Segment 4

Devenu sans objet tout déplacement là où toutels les places se
valaient il n'en faisait plus que pour se reposer du repos.
Escorté
parallèlement pari passu par les pâles formes familières et autres
plus ou moins proches ou lointaines.

X
Segment 5

Parmi les premières une main hors de portée de la sienne à peine.
Un peu + loin une batterie d'yeux accusateurs.
Non moins immuables le jour grisâtre sous un ciel sans nuages ni
soleile.
Depuis la fin soudaine de la nuit jusqu'à son soudain reè
recommencement.
Etoiles plus grosses que dans son souvenir. Planètes
fixes.
Jamais de lune.

X
Segment 6

Lorsque las du repos il faisait quelques pas ils le portaient vers
le nord.
Le ciel certaines nuits le lui disait. Celles où il levait les
yeux vers lui.
Finis les écarts pour rien des premiers temps il ne déviait plus de
la ligne droite soit pas plus la plus courte pour aller nulle part.
Abstraction faite des embardées involontaires.

X
Segment 7

Comme par une déchirure de bas ciel la faible lumière susmentionnée.
Conformément au système général elle gardait sa distance impossible
à évaluer
.
quelle qu'elle fût. La grande clarté de la nuit ne l'éteignait pas. la palissait
pas.
Au présent à l'avenir ce mort-né proche ? passé.

X
Segment 8

Jour et niot nuit nuit dre toutes parts lui tiennent enaient compagnie des cris plus
soutenus que dans son souvenir.
Inarticulés comme de juste afin qu'aucun
idiome n'y soit pas privilégié.
Assourdis par l'éloignement ou mieux par l
l'habitude qu'il en a avait ou mieux encore sans qu'e l'habitude y soit fût pour
rien par le peu d'attention qu'il leur accorde accordait.
Douleur et haine fureur s'y
confondentaient avec peut-être un léger avanrtage à la première.

X
Addition 1
nuit
Transcription
  • Segments
  • Marginal Additions